Aller au contenu principal

DEUX LABORATOIRES ACCESSIBLES AUX ELEVES.

Le Laboratoire Pédagogique : en lien avec les différents enseignements scientifiques et techniques.
Physique, chimie, biologie, culture in vitro, informatique, salle EXAO…

Le Laboratoire de l'Exploitation : en lien avec les différents secteurs de productions et partenaire de structures scientifiques et techniques.
Expérimentations, multiplications, semences, culture in vitro, mesures et contrôles des cultures, environnement…

Tous deux, supports pédagogiques pour les élèves et apprenants, lors des cours ou des travaux pratiques avec les enseignants, ils sont également ouverts en dehors de cet encadrement, pour répondre aux diverses sollicitations en lien avec l'expérimentation, le développement de projets professionnels et amateurs.
De la communication de données bibliographiques, de conseils techniques, de la mise à disposition d'outils et d'appareillages, jusqu'à la réalisation de projets.


QUELQUES EXEMPLES DE LEURS DOMAINES DE COMPETENCES ET SUPPORTS

Les semences :

Le principe :
Préparations de graines par différents process (mécaniques et/ou physiologiques) pour l'optimisation de la germination en fonction des exigences des espèces travaillées.

Quelques exemples :
Test de germination : mise en place en boite de pétri d'un échantillon de semences afin d'évaluer le pourcentage de germination d'un lot avant ou après traitement.

 

 

Tests de viabilité : pour les semences dont la levée de dormance est longue, un test par coloration permet, dans un délai très court, d'évaluer le potentiel germinatif d'un lot. Photo indigo (En bleue les graines non viables)

 


 

La culture in vitro :
Méthode de multiplication développée lors des cours ainsi qu'au laboratoire pédagogique lors de séances par tout petit groupe afin de réaliser les différentes étapes de la culture.

Le principe :
Culture en tubes ou bocaux de tissus végétaux (après désinfection) sur milieux nutritifs en conditions stériles. Les milieux de cultures gélosés sont confectionnés aux laboratoires à partir de différents éléments nutritifs (tels que des sucres, des macro et oligo-éléments, hormones végétales….) Les phases de mises en culture et repiquages sont effectuées sous hotte à flux laminaire stérile. Les micro-plants sont élevés en chambre climatique (températures et longueurs du jour optimales)
Sur le principe de la totipotence : toutes cellules du végétal sont capables de produire une plante entière. Ainsi, il est possible de mettre en culture des cellules indifférenciées, des organes floraux, des racines, tiges, méristèmes….

Quelques exemples :

La gamme des espèces pouvant être travaillée en cultures in vitro est large : Orchidées, Drosera, Séquoia, Cactus, Aromatiques, Petits Fruits…

Pour chaque espèce peut se définir un milieu de culture :
Etudes sur la composition des milieux pour une espèce donnée, observations de la réactivité des micro-plants en fonction des régulateurs de croissance utilisés. Photo estragon

 

 

Des techniques spécifiques déjà développées :
Dans son milieu naturel, la graine d'orchidée dépourvue de réserves nutritives, nécessite pour germer la présence d'un champignon. C'est un procédé dit symbiotique où le champignon transforme les molécules en nutriments assimilables par la plantule d'orchidée.
La technique de la culture in vitro, a permis le développement de semis asymbiotique, sans recours au champignon, en suppléant les éléments et sucres mise à disposition.

Les essais sous serre et pleine terre :

Le Principe :
L'exploitation disposes de 6000 m² de serre verre, dont une partie est dédiée à la pédagogie, tunnels, aire à conteneurs, parcelles conventionnelles et en Agriculture biologique
Des essais sont menés sur diverses thématiques.

Quelques exemples :

Essai sur la fertilisation de jeunes plants en agriculture biologique.

 

 

Prélèvement de solutions, analyses de sols….

 



AVIS AUX AMATEURS ET AUX PASSIONNES !!!