Aller au contenu principal

Actualités

Les secrets de nos élèves !

Alexandre Pappin est en 1ère TCVUJ (Conseil-vente), mais quand les cours se terminent il devient l'instagrameur alexppn.off (plus de 8000 abonnés) !

 

Vous l'avez certainement croisé dans les couloirs de Terre d'horizon, Alexandre Pappin, est en 1ère TCVUJ (Technicien Conseil Vente Univers Jardinerie). Mais, quand les cours se terminent il devient l'instagrameur alexppn.off (plus de 8000 abonnés) qui interview des célébrités des réseaux sociaux, des jeux télévisés, etc. ! Arrêtons-nous deux minutes pour découvrir son parcours.

 

1 : Peux-tu nous parler un peu de toi, qui est Alex Pappin ?

J'ai 18 ans, deux grandes sœurs et je suis né au Mans dans la Sarthe. J’habite à Saint-Barthélémy-de-Val, pas très loin d'ici. Ça fait quelques années que j'ai intégré Terre d'horizon ! J'ai en poche un CAP fleuriste effectué avec le CFPPA-UFA de Terre d'horizon et après j'ai décidé de partir sur un bac professionnel Technicien Conseil-Vente Univers Jardinerie au lycée. Timide quand j'étais au collège, j'ai fait le choix d'intégrer la troupe de théâtre de jeunes de Saint-Barthélémy-de-Val en tombant sur une annonce dans la cours. Aujourd'hui, ça va faire six ans que j'en fais et on a même créer notre propre troupe, Lezincapables. On a trouvé le nom au Macdo ! Ensemble on écrit des scketchs, on fait des reprises, ...

 

2 : On se pose tous cette question, comment est né le compte « Alexppn.off » ?

Il existe depuis un certain temps, c'était mon compte insta personnel. C'est à partir d'avril 2020, et plus exactement, le 8, quand on était confiné, qu'il a pris un nouveau départ. En avril, il y avait 1 900 abonnés, aujourd'hui en janvier 2021, plus de 8 000 personnes me suivent. Pendant le confinement je ne savais pas quoi faire, du coup, je me suis dis, aller, on lance des lives, pour parler directement aux abonnés et aux personnalités qui étaient partantes pour participer. Ça a bien fonctionné, c'était un format nouveau sur l'application : des interviews en direct !

 

3 : Qu’est-ce qui t’as donné envie de tenter le coup ?

J'aime le monde journalistique, je me suis dit aller, pourquoi pas !

 

4 : Te souviens-tu de ta première interview ?

La première personne que j'ai interviewé était Ethan Berribe, un humoriste sur Insta à 30 000 abonnées. Ce n'était pas une interview en live, mais un jeu de questions réponses. La première personne à avoir accepté une interview en direct sur Insta, a été Pierre-Jean Chalenson de l’émission Affaire conclue. C'est sûr que le direct fait un peu peur, il y a beaucoup de personnes qui regardent, il ne faut pas que ça bug... Même si un live sans bug, n'est pas un bon live !

 

5 : Parles nous des coulisses de ton « émission » ?

Chaque émission représente deux heures de préparation. Je contacte les personnalités par message sur Instagram, j'explique comment l'émission se déroule, on planifie une date, … Ensuite je prépare l'émission en regardant plusieurs interview de cette personne afin de lui poser des questions inattendues.

 

6 : Si une personne voulait se lancer, quel serait ton conseil ?

« Vas-y au culot ! » Il ne faut pas hésiter, il faut y aller, si ça fonctionne tant mieux, profites ! Si ce n’est pas le cas, tant pis, t'auras essayé et tu n'auras pas de regret. Tu vois, ce que je me dis, c'est que si ça s'arrête aujourd'hui, c'est pas grave, j'aurais kiffé, j'aurais rencontré plein de gens et fait ce que j'aime !

 

7 : Quels sont tes projets pour cette nouvelle année ?

Je souhaites créer une nouvelle émission « il faut en parler ». Elle ne reposera pas forcement sur des personnes connues, mais sur des personnes qui ont une histoire à raconter ! J'ai déjà commencé à construire cette émission, et ça sera Théo, qui est non-binaire, qui a déjà raconté un peu son histoire dans Zone Interdite,qui viendra échanger sur son parcours, sur sa vie, en live. La deuxième interview sera avec le réalisateur Olivier Lallart, qui a réalisé un court métrage PD qui a pour thématique l'homosexualité.